Logo name

Welcome Guest ( Log In | Register )

Discussion
> Mission: SEAD

Sommaire

Mission: SEAD

Objectif

Suppression of Enemy Air Defenses (SEAD) consiste à détruire les unités sol-air ennemies. Des munitions spéciales sont généralement utilisées: ARMs (Anti-Radiation Missiles) qui se verrouillent sur la poursuite-radar active de l’unité a détruire. Il est cependant possible d'engager ces unités avec un armement conventionnel, suivant les limitations de chaque systeme (altitude max/min, portée min) et le contexte (unités situés au fond d'une vallée, en plaine etc..).

Armement Soviétique dans DCS

Kh-25 MP

Basé sur la famille des Kh-25, la version MP fait l'objet d'un programme de développement lancé en 1973 pour une plate-forme modulaire (guidage laser/radar/ARM) sur la meme fusée. Les Kh-25 ML, MR et MP en seront les fruits. Une fois tiré, le KH-25 MP doit grimper jusqu'à intercepter un plan de descente à 27°, puis il plonge vers sa cible. 2 tetes chercheuses sont disponible sur des plages de frequences differentes: PRGS-1VP or PRGS-2VP. Ces 2 tetes sont autonomes et peuvent detecter une source sans utilisation de pod specifique.

Kh-25 MP monté sur un Su-17 Kh-25.jpg Source: [ausairpower.net]

Nom Design. OTAN Poids (kg) Longueur - Diamètre (m) Charge explosive (kg) Propulsion Vitesse Max (Mach) Portée effective (km - Nm)
Kh-25MPU AS-12 'Kegler' 315 4.25 - 0.28 90 poudre 0.87~1.3 25 - 13

DCS: le pod E-LINT est-il obligatoire ?

Kh-58 U

Ce mastodonte a été développé initialement pour le Su-24 Fencer-D. En 1980, il recoit une mise-a-jour (version U) qui lui apporte notamment la capacité d'acquisition de cible apres le lancement. Sa trajectoire est semi-balistique par guidage inertiel, puis par détection-radar (passive) sur la fin du vol.

KH-58 monté sur un Su-25 Kh-58.jpg Source: [ausairpower.net]


Nom Design. OTAN Poids (kg) Longueur - Diamètre (m) Charge explosive (kg) Propulsion Vitesse Max (Mach) Portée effective (km - Nm)
Kh-58 AS-11 'Kilter' 650 4.8 - 0.38 149 poudre 4 36 - 20 (2 000 m) 120 - 65 (10 000 m) 160 - 86 (15 000m)
Kh-58U AS-11 'Kilter' 650 4.8 - 0.38 149 poudre 4 55 - 30 (2 000 m) 180 - 97 (10 000 m) 250 - 135 (15 000m)

DCS: verifier si l'acquisition apres lancement est opérationelle

Unités AAA

later

Unités SAM Courte portée

9K33 OSA

Nom Design. OTAN Autonomie (km) Vitesse max. (km/h)
9K33 OSA SA-8 Gecko 500 80

Osa.jpg source: ausairpower.net

Première unité tout-en-un réunissant le lanceur et le radar de recherche/conduite de tir appelé TELAR sur un châssis amphibie à 6 roues. Conçu dans les années 60, la première version est mise en service en 1971. Le système sera très vite porté sur les navires de guerre avec la version marine OSA-M en 1972: celle-ci embarque 2 missiles 9M33M. Puis deux améliorations en 1975 et 1980 amélioreront le système terrestre dans sa globalité, aussi bien les missiles que le radar. La version M2 apportera le silo (='caisson') recouvrant le dessus de l’unité qui doit être retiré (4 minutes) avant la mise en opération ainsi que l'augmentation du nombre de lanceurs à 6. La version M3 permettra d’améliorer la portée.

Versions
Nom Année de mise en service Version du radar Missiles Portée Min - Max (km) Altitude Min - Max (m)
9K33 OSA 1971 9A33B 4 x 9M33 2 - 9 50 - 5 000
9K33M OSA-M 1972 9A33BM 2 x 9M33M 2 - 9 50- 5 000
9K33M2 OSA-AK 1975 9A33BM2 6 x 9M33M2 1.5 - 10 25 - 5 000
9K33M3 OSA-AKM 1980 9A33BM3 6 x 9M33M3 2 - 15 50 - 12 000

Version DCS: il s'agit de la version 9K33 OSA originale équipée de 9M33 mais avec le lanceur 2 x 3 missiles de la version 9K33M2

Comportement

  • toutes les versions du TELAR ne peuvent engager qu'une cible et conduire 2 missiles max. simultanément.
  • le temps de réaction (engagement suite à une détection du radar de veille) est de 26 sec.
  • le temps de rechargement des lanceurs est de 5 minutes (missiles de recharge séparés)
  • le 9M33 dispose de 2 fusées: la première pour le lancement brule 2s, puis la fusée de course brûle pendant 15s pour emmener le missile vers Mach2

Recommandations DCS

  • Engagement avec Kh-29T possible, mais l'avion sera engagé 1 ou 2 secondes avant la ΠΡ et devra réussir l'évasive.
  • Altitude de sécurité: 5000 m

9K31 STRELA 1

Nom Design. OTAN Autonomie (km) Vitesse max. (km/h)
9K31 STRELA 1 SA-9 Gaskin 750 100

Strela-1.jpg

source: vs.rs

Sur un châssis de BRDM-2 (4 roues, sans les 4 petites roues intermédiaires), cette unité fut conçue dans les années 60 pour accompagner l'unité AAA ZSU-23-4 SHILKA, afin d'assurer la protection anti-aérienne des régiments d'infanterie motorisée et de cavalerie. Généralement 4 SHILKA et 4 STRELA-1. L'un des BRDM était alors équipé du système 9S16 - Flat Box qui joue le rôle d'EWR mobile, tandis que les STRELA-1 doivent orienter manuellement la tourelle afin d'accrocher la cible en visée Infra-Rouge. Le système de détection et de poursuite IR est atypique (fonctionne par contrastes d'onde émise par les pièces chaudes vis-a-vis d'un ciel uniforme, bleu ou over-cast) mais des limitations fortes sont acceptables de part le côté 'unité additionnelle' à un dispositif anti-aérien moins discriminant. Une version améliorée 1M fut rapidement commandée pour relever légèrement les performances de portée missile, précision du guidage et une charge explosive légèrement supérieure.

Versions
Nom Année de mise en service Missiles Portée Min - Max (km) Altitude Min - Max (m)
9K31 STRELA-1 1968 4 x 9M31 0.9 - 4.2 -
9K31M STRELA-1M 1970 4 x 9M31M 0.9 - 6 -

Version DCS: il s'agit de la version 9K31 STRELA-1

Comportement

  • le temps de réaction (engagement suite à une détection du radar de veille) est long (déplacement tourelle manuel)
  • le temps de rechargement des lanceurs est de 5 minutes (missiles de recharge séparés)
  • le 9M33 dispose d'une seule fusées à poudre: la vitesse atteinte est de 1.8 Mach

Recommandations DCS

  • Aucune alerte RWR ou SPO, il faut voir le depart missile visuellement et le plus tot possible pour pouvoir localiser le lanceur
  • La localisation nécessite d'etre 2 appareils minimum avec l'avion de tete à environ 3/4km devant, et plus haut d'au moins 300m
  • L'ensemble du package doit voler sous les 2500m
  • L'unité peut ne pas tirer si elle juge les conditions non-optimales, rendant ainsi la tache de détection compliquée

9K35 STRELA 10

Nom Design. OTAN Autonomie (km) Vitesse max. (km/h)
9K35 STRELA 10 SA-13 Gaupher 500 60

Strela-10.jpg

source: ausairpower.net

Base sur un châssis plus grand que son petit-frere, le STRELA 10 permet d'embarquer notamment des missiles de rechange. Le développement en 1969 d'un deuxième système de guidage optique IR sans capacité tout-temps -contrairement a ses cousins tels que le TUNGUSKA- se justifie par des raisons économiques. Il est prévu pour communiquer avec le centre de commandement Ranzhir-M 9S737М permettant de synchroniser les attaques entre STRELA-10, TOR, TUNGUSKA, et IGLA.

Versions
Nom Année de mise en service Missiles Portée Min - Max (km) Altitude Min - Max (m)
9K35 STRELA-10 1976 4 x 9M37 0.9 - 4.2 -
9K35M STRELA-10M 1970 4 x 9M37M 0.9 - 6 -
9K35M2 STRELA-10M2 1981 4 x 9M37M 0.9 - 6 -
9K35M3 STRELA-10M3 1989 4 x 9M333 0.9 - 6 -

'Version DCS: il s'agit de la version 9K35 STRELA-10' équipé de missiles

Comportement

  • Il est capable d'utiliser les missiles du STRELA-1 9M31M
  • le temps de rechargement des lanceurs est de 3 minutes (8 missiles de recharge a bord)


Recommandations DCS

  • Aucune alerte RWR ou SPO, il faut voir le départ missile visuellement et le plus tôt possible pour pouvoir localiser le lanceur
  • La localisation nécessite d'etre 2 appareils minimum avec l'avion de tête à environ 3/4km devant, et plus haut d'au moins 300m
  • L'ensemble du package doit voler sous les 2500m
  • L'unité peut ne pas tirer si elle juge les conditions non-optimales, rendant ainsi la tache de détection compliquée
  • La portée effective oblige l'utilisation de munitions a guidage autonome (missile Kh-29T) ou bombes larguées en haute-altitude.

9K22 TUNGUSKA EN COURS DE RÉDACTION !!!!

Nom Design. OTAN Autonomie (km) Vitesse max. (km/h)
9K22 TUNGUSKA SA-19 Grison 500 65

Tunguska.jpg

source: wikipedia.org

Plate-forme canon AAA et lanceur de missiles tout-temps, il sait travailler de manière Il est prévu pour communiquer avec le centre de commandement Ranzhir-M 9S737М permettant de synchroniser les attaques entre STRELA-10, TOR, TUNGUSKA, et IGLA.

Versions
Nom Année de mise en service Missiles Portée Min - Max (km) Altitude Min - Max (m)
9K22 TUNGUSKA 1976 4 x 9M37 0.9 - 4.2 -
9K22 TUNGUSKAM 1970 4 x 9M37M 0.9 - 6 -
9K22 TUNGUSKAM1 1981 4 x 9M37M 0.9 - 6 -
9K35M3 STRELA-10M3 1989 4 x 9M333 0.9 - 6 -

'Version DCS: il s'agit de la version 9K35 STRELA-10' equipe de missiles

Comportement

  • Il est capable d'utiliser les missiles du STRELA-1 9M31M
  • le temps de rechargement des lanceurs est de 3 minutes (8 missiles de recharge a bord)


Recommandations DCS

a venir

Unités SAM Moyenne portée

Unités SAM Longue portée

Discussion
Dernière modification de cette page le 17 décembre 2015 à 17:48.
  Cette page a été consultée 4 791 fois.  Contenu disponible sous Creative Commons attribution non commercial partage à l'identiqueAvertissements